A trop vouloir courir, on épuise sa monture, ou soi, si on n'en a pas.

Publié le par DomaS

20071120a.jpg


20071120b.gif


20071120c.gif

Publié dans BD et Cirque

Commenter cet article

Pierre 03/12/2008 20:44

Si on tape "a" dans Google Image on tombe sur ton blog en 1ère page

anais 26/11/2007 15:07

Bah moi je dirais si c'est grave. Comme la vie, comme chaque jour, comme chacun, c'est grave. Joliment grave. C'est la culpabilité qui est risible - mais bien naturelle. Les enfants ils s'en remettront, ça va sans dire. Et ils auront en plus une bonne raison cette fois de faire des boulettes.Mais pourquoi diable des impératifs mercantils sont-ils passés avant "ce qu'il y a de plus intéressant dans ta vie", alors ça c'est la question. Ou comment on se fait manipuler par des trucs à la con.Cela dit ça t'a donné l'occasion de nous raconter une jolie histoire, et de faire d'une grosse bourde, une illustration de ta tendresse.Moi ce matin j'ai oublié d'aller chez mon dentiste.Mais je ne sais pas comment en faire une jolie histoire. Bigre.

Pep 23/11/2007 21:12

c'est pas grave, c'est la vie, Domas.ça ne fait pas plaisir, ça deçoit (un peu), mais ça apprend aussi sur leur vie à venir : un jour, ils seront comme beaucoup, à attendre sur un quai de gare un train qui ne viendra pas, devant un portable qui ne sonnera pas pour leur confirmer ceci ou cela....De nos jours, à  trop vouloir protéger nos enfants, on en oublirait presque que ce qui ne les abat pas, les rend plus forts...!Allez, car ça s'est important aussi, il faut savoir demander pardon (on oublie parfois de l'apprendre aussi, ça...), ça restaure la confiance mutuelle et ça repart !