Métempsycose

Publié le par DomaS

Publié dans domasjourapresjour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

josy 05/05/2008 23:07

"marmotte ça me plaît bien, mais hiberner... tu ne le pourras point" pense la petite lentille

Sarah 04/05/2008 12:36

On dirait que le printemps a apaisé le "bouquet de nerfs"... ;)S'il arrive qu'un anglais vienne me visiter dans la métempsychose, je saurais recevoir, je peux lui en faire voir de la sérénité, et même lui laisser un certain goût de fer!... Et ce bouquet de nerfs.

Pep 03/05/2008 21:48

tiens, tu remets des belles couleurs dans tes strips...? c'est cool, on doit être au printemps et la Vie refleurit........

Fred 03/05/2008 20:36

Etre un oiseau pour sentir le vent comme une matière sous son corps. Douce légéreté de l'âme, le vent comme souffle d'inspiration. Le même qui au gré de nos errances emporte nos pas et nos pensées. "Marcher comme une feuille morte tombée de l'arbre que le vent emporte, sans savoir si c'est le vent qui vous porte ou si c'est vous qui portez le vent" Michel Jourdan

dom 03/05/2008 20:10

Oui, c'est les Goudes (et 3 heures de bouchon pour rentrer u centre ville...)!Ah, et aussi, en plus, Peggy veut pas etre un oiseau parcequ'ils vomissent dans le bec de leurs enfants pour les nourrir :)